Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Mars 2022 : un couvert de neige 16 % plus chargé en eau que la normale, 15 % sous le niveau de 2019

Fin mars, le contenu en eau du couvert de neige (251 mm) était 16 % plus élevé que la normale, mais 15 % sous le niveau qui a contribué aux inondations de 2019, au sud du Québec. Sur le bassin versant de la rivière des Outaouais, le contenu en eau (165 mm) était 17 % plus élevé que la normale, mais 27 % plus bas qu’en 2019. Une fonte graduelle, accompagnée de faibles pluies, pourrait permettre l’écoulement sans encombre de ce contenu en eau élevé lors des prochaines semaines, comme au printemps 2020 et contrairement au printemps 2019. En 2021, le contenu en eau était deux fois moins élevé que celui de cette année. Celui-ci a augmenté de 28 et 17 mm (6 et 14 mm de plus que la normale) dans la première et la seconde moitié de mars 2022, un mois qui a laissé 157 % de la neige normale au sud de la province. Aussi neigeuses, ces deux moitiés de mois ont cependant été respectivement 1,5 °C plus froide et plus chaude que la normale, la première favorisant l’accumulation et la seconde la fonte de la neige, avec un maximum moyen 1,0 °C au-dessus du point de congélation. Au sud-ouest du fleuve Saint-Laurent, le contenu en eau était bas (45 mm, -27 mm) à la suite de la fonte abondante (71 mm, +13 mm de la normale) observée dans la seconde moitié de mars, très pluvieuse (45 mm, +29 mm). La fonte s’est aussi amorcée normalement en Outaouais (16 mm). Dans les autres régions, le contenu en eau a plutôt continué à croître.

Mars 2022 en chiffres
116  % du contenu en eau normal dans le couvert de neige au sud du Québec, avec 251 mm
117  % de la neige normale d’octobre à mars au sud du Québec, avec 246 cm
157  % de la neige normale en mars au sud du Québec, avec 50 cm (123 % au Québec, 34 cm)
121  % de la pluie normale en mars au sud du Québec, avec 19 mm (109 % au Québec, 9 mm)
1,2  °C plus doux que la normale en mars au Québec (+0,1 °C au sud)
14  jours plus froids que la normale au Québec
43e  mois de mars le plus doux en 103 ans d’observations au Québec (43e au sud)
18e  début d’année le plus froid en 103 ans d’observations au Québec (de janvier à mars)

En mars, plus du double de la neige normale et plus de 100 cm sont tombés par endroits sur le Saguenay—Lac-Saint-Jean, la Capitale-Nationale, la Chaudière-Appalaches, le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et la Côte-Nord. Le surplus d’eau dans le couvert de neige à la fin mars était ainsi plus important que la moyenne au sud de la province (+33 mm de la normale) sur les bassins versants de l’Outaouais (+37 mm), du nord-ouest du Saint-Laurent (+58 mm), du Saguenay—Lac-Saint-Jean (+41 mm), du sud-est du Saint-Laurent (+42 mm) et de la baie des Chaleurs (+76 mm). À l’inverse, le contenu en eau était de 60 à 80 mm sous la normale par endroits sur les bassins versants des rivières Saint-François et Chaudière, ce qui restreindra la recharge en eau printanière de la nappe phréatique dans ces secteurs, déjà touchés par une sécheresse modérée à long terme cet automne. La pluie a été abondante sur le sud-ouest de la province durant ce mois, doublant la normale sur une bonne partie du territoire, mais elle s’est faite plus rare dans l’est.

Mars 2022 a surpassé de 0,1 °C la normale (1981-2010) au sud de la province et de 2,1 °C au nord, pour une anomalie moyenne de 1,2 °C à l’échelle du Québec, au 43e rang des plus doux mois de mars des archives. À la suite du 24e hiver le plus froid observé, le début de l’année 2022 (de janvier à mars) se classe désormais au 18e rang des plus froids au Québec (21e au sud de la province). Alors qu’un réchauffement de près de 10,0 °C est la norme en mars au Québec, il a été plus près de 15,0 °C cette année. En effet, les froids extrêmes étaient toujours bien présents en début de mois, dont le minimum pour le mois (-38,9 °C) observé le 3 au sud de la province (La Morandière, en Abitibi-Témiscamingue) et de -45,0 °C plus au nord. À l’autre extrémité, la température moyenne de 0,4 °C au sud de la province le 25 était la première au-dessus du point de congélation en 132 jours (depuis le 13 novembre 2021) et 5,0 °C au-dessus de la normale.

Chronologie des événements

Du 1er au 5 mars, les cinq premiers jours de ce mois complètent une séquence de 16 jours plus froids que la normale, amorcée le 18 février, et présentant une anomalie moyenne de -5,9 °C au sud de la province et de -5,0 °C à l’échelle du Québec. Les 1er et 2 apportent entre 5 et 15 cm de neige de l’Outaouais à la Gaspésie. Le 3 est le jour le plus froid de ce mois, avec une température moyenne de -20,9 °C au sud de la province et de -23,5 °C à l’échelle du Québec, sous l’effet des plus basses anomalies quotidiennes de ce mois, respectivement de -8,6 °C et de -7,2 °C. Le minimum quotidien pour ce mois, soit -38,9 °C, est observé au sud de la province (La Morandière, en Abitibi-Témiscamingue – même lieu que le minimum de février), et il est de -45,0 °C plus au nord. Toutefois, ces températures ne battent aucun record local de froid.

Du 5 au 7 mars, la relâche se termine pour certains et s’amorce pour d’autres avec 10 à 40 cm de neige par endroits sur la plupart des régions du sud du Québec. Pour leur part, le nord de l’Outaouais, des Laurentides et de la Mauricie, la Capitale-Nationale, le Saguenay—Lac-Saint-Jean, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie en reçoivent plus de 25 cm. Ce n’est pas la neige, mais plutôt la pluie qui touche la Montérégie et l’Estrie, avec plus de 20 mm par endroits, alors qu’elle se mélange à la neige, atteignant 10 mm au sud du Saguenay—Lac-Saint-Jean. Ces précipitations sont l’effet d’une masse d’air qui amène un important redoux pour les jours à suivre.

Du 6 au 10 mars, on observe un redoux de cinq jours, avec une anomalie moyenne de 3,9 °C au sud de la province et à l’échelle du Québec.

Du 11 au 15 mars, c’est le retour des températures sous la normale, avec une anomalie moyenne de -3,2 °C au sud de la province et à l’échelle du Québec. Le 16 est aussi sous la normale. Les 11 et 12, le contact entre les masses d’air chaud et froid apporte plus de 15 cm de neige de l’Outaouais à la Côte-Nord et de 30 à 40 cm par endroits en Estrie, en Chaudière-Appalaches, au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Côte-Nord.

Du 16 au 26 mars, on assiste à un nouveau redoux, une période de 11 jours présentant une anomalie moyenne de 4,1 °C au sud de la province et de 4,9 °C à l’échelle du Québec, où la période est décalée d’un jour (du 17 au 27). Le 18 est le jour le plus anormalement doux de ce mois au sud de la province, avec une anomalie moyenne de 7,8 °C, pour une température moyenne de -0,9 °C. Le 20 porte ce titre de jour le plus anormalement doux du mois à l’échelle du Québec, avec une anomalie moyenne de 7,9 °C, pour une température moyenne de -4,5 °C. Les 25 et 26 sont plus doux encore, avec une température moyenne de 0,4 °C au sud de la province le 25, une première au-dessus du point de congélation en 132 jours (depuis le 13 novembre 2021), et une température moyenne de -1,8 °C à l’échelle du Québec le 26.

Du 16 au 20 mars, l’air plus chaud est aussi plus humide et apporte de 15 à 30 mm de pluie du Témiscamingue à la Capitale-Nationale et plus au sud, le maximum touchant la Montérégie. Il tombe aussi de 10 à 20 cm de neige sur les régions au nord et à l’est de celles-ci. La neige se poursuit les 21 et 22 sur les sommets de la Gaspésie, atteignant 30 cm.

Du 23 au 25 mars, les précipitations sont principalement liquides au sud-ouest de la province, de 15 à 40 mm de pluie tombant de l’Abitibi-Témiscamingue à la Capitale-Nationale, la Montérégie ne recevant que de la pluie et enregistrant le maximum. Mis à part la Montérégie, les autres régions du sud de la province reçoivent de 10 à 35 cm de neige par endroits, le maximum touchant la Côte-Nord.

Du 27 au 30 mars, quatre jours 5,5 °C sous la normale en moyenne au sud de la province rappellent que la saison froide n’est pas encore terminée. Une masse d’air chaud et humide remonte la température moyenne 1,5 °C au-dessus de la normale la dernière journée du mois, apportant avec elle un mélange de 5 à 15 mm de précipitations solides et liquides sur l’ouest de la province les 30 et 31. Pendant ce temps, la température moyenne demeure au-dessus de la normale au nord de la province.

Saison froide 2021-2022 : 17 % plus neigeuse que la normale au sud

La saison froide (d’octobre à mars) a apporté 117 % de la neige normale en moyenne au sud de la province (+30 cm). Cependant, alors que certains endroits au nord-ouest et dans l’est du Saint-Laurent ont reçu jusqu’à 175 % de la neige normale (jusqu’à +180 cm au Saguenay—Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord), certains autres au sud-ouest du Saint-Laurent en ont plutôt reçu moins de 60 % (jusqu’à -98 cm en Estrie). Le nord de la province n’a aussi reçu que 75 % de la neige normale, ce qui porte la moyenne québécoise à 102 % de la normale. Le total de pluie a, quant à lui, été près de la normale, malgré quelques disparités régionales.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Neige au sol (cm) Valeurs observées
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
Neige au sol (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification

Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec

Mars 2022 Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
(réf. 1981-2010)
Température maximale (°C) -6,1 0,4 Normal
Température moyenne (°C) -11,4 1,2 Normal
Température minimale (°C) -16,7 1,9 Chaud


Sommaire nivométrique géostatistique pour le Québec

Région
hydrographique
Neige au sol, fin mars 2022 Précipitations
16 au 31 mars 2022
Épaisseur moyenne
(cm)
Équivalent en eau
(mm)
Variation ÉEN 2 semaines
(mm)
Neige
(cm)
Pluie
(mm)
Moyenne Anomalie Moyenne Anomalie Moyenne Moyenne
Outaouais et Montréal 48 165 37 -16 1 15 34
Saint-Laurent sud-ouest 9 45 -27 -71 -13 6 45
Saint-Laurent nord-ouest 80 274 58 12 17 25 22
Saint-Laurent sud-est 76 244 42 11 19 33 16
Baie des Chaleurs et Percé 102 284 76 20 22 41 7
Saguenay—Lac-Saint-Jean 99 293 41 38 25 24 12
Côte-Nord 89 305 7 42 31 28 3
* Sud du Québec 75 251 33 17 14 24 16


Région
hydrographique
Neige au sol, mi-mars 2022 Précipitations
1er au 15 mars 2022
Épaisseur moyenne
(cm)
Équivalent en eau
(mm)
Variation ÉEN 2 semaines
(mm)
Neige
(cm)
Pluie
(mm)
Moyenne Anomalie Moyenne Anomalie Moyenne Moyenne
Outaouais et Montréal 71 182 36 27 11 24 8
Saint-Laurent sud-ouest 33 114 -5 16 1 27 18
Saint-Laurent nord-ouest 92 262 48 33 5 37 3
Saint-Laurent sud-est 89 233 24 48 19 50 5
Baie des Chaleurs et Percé 116 265 58 66 35 60 3
Saguenay—Lac-Saint-Jean 102 255 42 26 4 22 0
Côte-Nord 81 263 -23 28 0 22 0
* Sud du Québec 80 234 24 28 6 25 3


Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile