Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

État du couvert de neige au sol

Chaque printemps, plusieurs mois de précipitations de neige fondent en quelques semaines. La fonte de la neige représente plus des deux tiers de l’eau causant la crue printanière. Le Ministère et ses partenaires mesurent l’équivalent en eau de la neige (EEN) à l’aide de relevés manuels périodiques et, plus récemment, par des instruments automatisés, afin de connaître la quantité d’eau contenue dans le couvert de neige au sol. L’écart par rapport à la normale ou anomalie de l‘EEN est le principal indicateur permettant de prévoir l’intensité de la crue printanière, et donc un bon outil de prévention des inondations.

Cette page donne accès à ces mesures. Elles sont présentées dans un graphique qui permet de comparer l’EEN moyen de l’année en cours à celui des dernières années pour le sud du Québec, et sous forme de cartes et de tableaux illustrant les différences régionales.

Comparatif annuel de l'EEN moyen au sud du Québec (mm)

Note : Seules les mesures automatisées du Ministère et de ses partenaires sont utilisées pour ce graphique.
Le résultat peut ainsi différer de celui obtenu avec les mesures manuelles

2021

Mi-avril (PDF, 7,6 Mo)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. – L’EEN en chiffres

  • 12 mm – plus bas EEN à la mi-avril en au moins 60 ans – au sud du Québec
  • 129 mm de moins que la normale à la mi-avril au sud du Québec
  • 168 mm de moins que la normale à la mi-avril au nord-ouest du Saint-Laurent
  • perte de 58 mm à la fonte au sud du Québec, 24 mm de plus que la normale en première moitié d’avril

Fin mars (PDF, 8 Mo)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. – L’EEN en chiffres

  • 81 mm – plus bas EEN à la fin mars depuis 2012 au sud du Québec
  • 104 mm de moins que la normale à la fin mars au sud du Québec
  • 161 mm de moins que la moyenne des cinq dernières années au sud du Québec
  • perte de 63 mm à la fonte au sud du Québec, 56 mm de plus que la normale en 2e moitié de mars

Mi-mars (PDF, 8,2 Mo)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. – L’EEN en chiffres

  • 49 mm de moins que la normale au sud du Québec, avec 141 mm
  • 33 mm de moins que la normale sur le bassin versant de l’Outaouais, avec 126 mm
  • 31 mm de moins que la normale sur les bassins versants au sud-ouest du Saint-Laurent, avec 88 mm
  • 62 mm de moins que la normale sur les bassins versants au sud-est du Saint-Laurent, avec 145 mm  

Fin février (PDF, 8,1 Mo)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. – L’EEN en chiffres

  • 16 mm de moins que la normale au sud du Québec, avec 151 mm
  • 11 mm de moins que la normale sur le bassin versant de l’Outaouais, avec 137 mm
  • 1 mm de moins que la normale sur les bassins versants au nord-ouest du Saint-Laurent, avec 188 mm
  • 1 mm de plus que la normale sur les bassins versants au sud-ouest du Saint-Laurent, avec 118 mm

Fin janvier (PDF, 7,9 Mo)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. – L’EEN en chiffres

  • 34 mm de moins que la normale au sud du Québec, avec 89 mm
  • 17 mm de moins que la normale sur le bassin versant de l’Outaouais, avec 86 mm
  • 24 mm de moins que la normale sur les bassins versants au nord-ouest du Saint-Laurent, avec 114 mm
  • 70 mm de moins que la normale sur les bassins versants au sud-est du Saint-Laurent, avec 62 mm
Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile