Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Janvier 2022 : cinquième mois le plus froid des archives au sud du Québec

Janvier 2022 a été le quatrième mois de janvier le plus froid des archives et le cinquième, tous mois confondus, au sud de la province. En effet, seuls trois mois de janvier (1957, 1982 et 1994) et un mois de février (2015) ont été plus froids. Un an après le mois de janvier le plus doux observé, janvier 2022 a été 9,9 °C plus froid que ce dernier et 3,6 °C sous la normale (1981-2010), une température tout de même 3,0 °C moins froide que le record (janvier 1994). Les 28 jours sous la normale, regroupés en deux séquences d’une semaine et une séquence de deux semaines, toujours en cours à la fin du mois, ont notamment présenté une anomalie moyenne de -9,2 °C le 11 et de -9,8 °C le 24. Le nombre de jours affichant un minimum sous -20 et -30 °C a respectivement été de 132 % et de 137 % de la normale, résultant en 10 % plus de degrés-jours de chauffage que la normale au sud de la province, et ce qui permis à la demande d’électricité de fracasser son record historique à trois reprises (11, 21 et 27 janvier). Le minimum absolu pour ce mois, -46,5 °C, a été observé le 25 sur la Côte-Nord, alors que le seuil des -40 °C a aussi été franchi au Nord-du-Québec, en Abitibi-Témiscamingue, en Outaouais, dans les Laurentides, au Saguenay—Lac-Saint-Jean, en Mauricie et en Gaspésie. Un écart à la normale moins prononcé au nord a toutefois laissé ce mois au huitième rang des plus froids janviers à l’échelle du Québec.

Janvier 2022 en chiffres
4e  mois de janvier le plus froid en 103 ans d’observations au sud du Québec (8e au Québec)
3,6  °C plus froid que la normale de janvier au sud du Québec (-2,4 °C au Québec)
28  jours plus froids que la normale au sud du Québec (27 au Québec)
47  % de la pluie normale en janvier au sud du Québec, avec 0,5 mm (79 % au Québec, 1 mm)
107  % de la neige normale en janvier au sud du Québec, avec 45 cm (96 % au Québec, 37 cm)
95  % de la neige normale d’octobre à janvier au sud du Québec, avec 132 cm
91  % du contenu en eau normal dans le couvert de neige au sud du Québec, avec 137 mm

Janvier a laissé plus de neige (107 %) et beaucoup moins de pluie (47 %) que la normale au sud de la province. Le surplus de neige tombé au nord de l’Outaouais, des Laurentides, de Lanaudière et de la Mauricie, au Saguenay—Lac-Saint-Jean et sur la Basse-Côte-Nord gonfle la moyenne, alors que l’Estrie n’a plutôt reçu que la moitié de la neige normale par endroits, et que la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches n’en ont reçu que les trois quarts. Le nord de la province a aussi reçu moins de neige que la normale, laissant la moyenne à l’échelle québécoise sous la normale (96 %). Avec ce froid et en l’absence de redoux, le couvert de neige a conservé l’ensemble des précipitations tombées et atteint un contenu en eau à 13 mm sous la normale à la fin du mois, en moyenne, au sud du Québec. Légèrement sous la normale sur les bassins versants de l’Outaouais (-12 mm), du nord-ouest du Saint-Laurent (-7 mm) et du Saguenay—Lac-Saint-Jean (-4 mm), le contenu en eau était plus largement sous la normale au sud du Saint-Laurent (-22 mm). Alors que, par endroits, on observait des conditions de sécheresse modérée à long terme cet automne au sud du Saint-Laurent, pour le moment, le déficit en eau dans le couvert de neige dans ce secteur ne laisse malheureusement pas présager une recharge en eau normale ce printemps.

Chronologie des événements

Le 1er janvier, le Nouvel An est souligné par la journée la plus douce et la plus anormalement douce de ce mois, avec une température moyenne de -9,8 °C au sud de la province et de -14,0 °C à l’échelle du Québec, respectivement 7,6 et 5,1 °C au-dessus de la normale. Cette journée terminait une période des Fêtes 4,8 °C plus douce que la normale à l’échelle du Québec, depuis le 24 décembre 2021.

La semaine du 2 au 8 janvier est entièrement sous la normale, par -2,9 °C en moyenne au sud de la province et par -2,4 °C à l’échelle du Québec.

Le 9 janvier interrompt brièvement les deux premières périodes froides de cet hiver, avec une anomalie moyenne de 4,6 °C au sud de la province et de 3,7 °C à l’échelle du Québec.

La semaine du 10 au 16 janvier est, elle aussi, entièrement sous la normale, par -5,5 °C en moyenne au sud de la province et par -3,6 °C à l’échelle du Québec.

Le 11 janvier, le record en termes de demande d’électricité est battu une première fois à la suite du minimum moyen de -33,4 °C enregistré au sud de la province durant la nuit du 10 au 11, plus froide qu’au nord de la province (-30,7 °C), et qui atteint jusqu’à -43,9 °C en Abitibi-Témiscamingue (La Corne). La journée du 11 est d’ailleurs 9,2 °C sous la normale dans son ensemble au sud de la province. Le 15 est tout de même la journée la plus froide de ce mois, avec une moyenne similaire de -26,4 °C au sud de la province et de -26,7 °C à l’échelle du Québec.

Le 17 janvier, les deuxième et troisième périodes froides de l’hiver sont brièvement interrompues par une masse d’air 2,2 °C plus chaude que la normale au sud de la province (+2,4 °C à l’échelle du Québec), qui amène de 10 à 25 cm de neige sur la plupart des régions du sud de la province. La masse d’air froid qui la suit de près laisse 10 à 20 cm supplémentaires de neige sur l’Abitibi-Témiscamingue, les Laurentides, Lanaudière, la Mauricie, la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches les 18 et 19 janvier.

Du 18 au 31 janvier, tous les jours sont plus froids que la normale et par 5,1 °C en moyenne au sud de la province. Seul le 22 ne l’est pas à l’échelle du Québec, où l’anomalie moyenne est de -3,6 °C pour ces deux semaines.

Le 21 janvier, la demande d’électricité bat son record pour une deuxième fois, avec un minimum moyen de -32,9 °C au sud de la province durant la nuit du 20 au 21, plus froide qu’au nord de la province (-30,5 °C), et qui atteint -42,4 °C au Saguenay—Lac-Saint-Jean (Saint-Ambroise) et jusqu’à -43,8 °C en Haute-Mauricie. Le 24 est la journée la plus anormalement froide de ce mois, avec une anomalie moyenne de -9,8 °C au sud de la province et de -7,2 °C à l’échelle du Québec. Toutefois, le 15 demeure la journée la plus froide. Au petit matin du 25, le minimum absolu de ce mois, -46,5 °C, est enregistré sur la Côte-Nord (poste des Montagnais).

La nuit du 26 janvier a été la plus froide de ce mois au sud de la province, avec un minimum moyen de -34,0 °C, plus bas que le minimum moyen le plus bas de ce mois au nord de la province (-33,0 °C) observé lors de cette même nuit. Le point le plus froid se trouvait alors en Abitibi-Témiscamingue (La Morandière), à -45,8 °C.

Le 27 janvier, la demande d’électricité bat son record pour la troisième fois, à la suite d’un minimum qui atteint jusqu’à -46,0 °C sur la Côte-Nord (poste des Montagnais), -41,7 °C en Gaspésie (Causapscal), -41,3 °C en Haute-Mauricie et -40,1 °C au Saguenay—Lac-Saint-Jean (Saint-Ambroise), et en moyenne -29,3 °C au sud de la province.

Le 29 janvier, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie reçoivent de 10 à 20 cm de neige.

Hiver 2021-2022 : des chiffres près de la normale, en moyenne, et contrastés localement

Avec un mois de décembre parmi les plus chauds des archives climatiques et un mois de janvier parmi les plus froids, la température moyenne pour ces deux mois se retrouve très près de la normale à l’échelle du Québec (+0,1 °C). Par ailleurs, tandis qu’elle a présenté une anomalie positive au nord (+1,0 °C), elle a été plus froide (-1,2 °C) que la normale au sud de la province. Le total de neige a été près de la normale (+6 cm au sud de la province et à l’échelle du Québec), et il en a été de même pour le total de pluie (-3 mm au sud de la province et +1 mm à l’échelle du Québec), lors de ces deux premiers mois de l’hiver climatologique.

Si on considère l’ensemble de la saison froide, le total de neige a toutefois été sous la normale (-12 cm au sud de la province et -19 cm à l’échelle du Québec) depuis octobre. Durant cette période, le total de pluie a été légèrement sous la normale au sud de la province (-3 mm), mais au-dessus à l’échelle du Québec (+15 mm), en raison de l’important surplus observé sur la Basse-Côte-Nord.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Neige au sol (cm) Valeurs observées
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
Neige au sol (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification

Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec

Janvier 2022 Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
(réf. 1981-2010)
Température maximale (°C) -17,4 -2,3 Froid
Température moyenne (°C) -22,7 -2,4 Froid
Température minimale (°C) -28,0 -2,5 Froid


Sommaire nivométrique géostatistique pour le Québec

Région
hydrographique
Neige au sol, fin janvier 2022 Précipitations
Épaisseur moyenne
(cm)
Équivalent en eau (mm) Neige
oct.-janv.
[anomalie]
(cm)
Pluie
oct.-janv.
[anomalie]
(mm)
Moyenne Anomalie
vs 1963-2015
Variation mens.
Outaouais et Montréal 47 97 -12 - 120 [0] 157 [-21]
Saint-Laurent sud-ouest 31 64 -21 - 77 [-41] 205 [-12]
Saint-Laurent nord-ouest 53 137 -7 - 133 [-5] 145 [-22]
Saint-Laurent sud-est 45 108 -25 - 139 [-25] 164 [-33]
Baie des Chaleurs et Percé 60 115 -20 - 166 [-13] 170 [-18]
Saguenay—Lac-Saint-Jean 64 162 -4 - 173 [+2] 108 [-10]
Côte-Nord 52 155 -44 - 130 [-31] 132 [+41]
* Sud du Québec 50 137 -13 - 132 [-12] 133 [-3]
* Au Québec 48 - - - 122 [-19] 107 [-15]


Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile