Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Décembre 2021 : vingt-cinquième décembre et deuxième année les plus chauds; un Noël blanc malgré tout

Le vingt-cinquième mois de décembre le plus chaud observé au Québec, 2,5 °C au-dessus de la normale (1981-2010), a conclu la deuxième année la plus chaude des archives québécoises, elle aussi 2,5 °C plus chaude que la normale. Deux jours sur trois ont été plus chauds que la normale en décembre, dont le dixième jour le plus anormalement chaud de l’année au sud de la province et le douzième à l’échelle du Québec, à 11,1 °C de la normale. Le maximum quotidien a notamment atteint 17,6 °C en Montérégie le 16 et surpassé le record quotidien à près d’une centaine d’endroits. Mais décembre a aussi présenté quatre des dix jours les plus anormalement froids de l’année, dont le quatrième à -6,9 °C de la normale, au sud de la province, et ainsi été plus contrasté que l’automne et ses 95 % de jours plus chauds que la normale au Québec. Un mois de décembre « chaud » au Québec demeure toutefois un mois sous le point de congélation, en moyenne. La période du 20 au 24, plus froide que la normale, a d’ailleurs permis de maintenir un couvert de neige et d’offrir un Noël blanc à toute la province.

Décembre 2021 en chiffres
25e  mois de décembre le plus chaud en 102 ans d’observations au Québec
2e  année la plus chaude en 100 ans au Québec
2,5  °C plus chaud que la normale en décembre au Québec
2,5  °C plus chaud que la normale annuelle au Québec
157  % de la pluie normale en décembre au sud du Québec, avec 17 mm (176 % au Québec, 12 mm)
107  % de la neige normale en décembre au sud du Québec, avec 49 cm (115 % au Québec, 41 cm)

La neige a pris le dessus au chapitre des précipitations durant ce mois, représentant les trois quarts des précipitations mensuelles et étant 15 % plus abondante que la normale à l’échelle du Québec. Le total mensuel a surpassé les 80 cm par endroits en Abitibi-Témiscamingue, dans la Capitale-Nationale, en Chaudière-Appalaches, en Gaspésie et sur la Côte-Nord. Cependant, le total de neige a été deux fois moins élevé que la normale au sud de la Montérégie et en Estrie et de plus d’un quart moins élevé que la normale sur une bonne part de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay—Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord. Autre signe de la chaleur, décembre a aussi amené 176 % de la pluie normale, avec une moyenne de 12 mm à l’échelle du Québec et un total surpassant 30 mm dans l’extrême sud et 60 mm par endroits sur la Côte-Nord.

Chronologie des événements

Du 1er au 10 décembre, la température est 0,9 °C sous la normale en moyenne au Québec, alors que seuls trois jours sont plus doux que la normale. L’anomalie moyenne est encore plus faible au sud de la province, à -2,8 °C, et atteint -6,0 °C le 4, la septième plus basse de l’année. Le 6, le passage d’une masse d’air plus chaud que la normale en début de mois apporte un mélange de 10 à 30 mm de pluie de part et d’autre du Saint-Laurent, le maximum touchant la Capitale-Nationale, et de 10 à 30 cm de neige par endroits les 5 et 6 au sud de la province, le maximum affectant la Côte-Nord.

Le 8 décembre est le jour le plus froid de décembre, avec une température moyenne de -19,4 °C au sud de la province et de -17,8 °C à l’échelle du Québec. Ce jour est aussi le plus anormalement froid de ce mois, avec une anomalie moyenne de -6,9 °C au sud de la province et de -3,7 °C à l’échelle du Québec, les quatrième et neuvième plus faibles de l’année.

Du 11 au 19 décembre, la température passe et demeure au-dessus de la normale en moyenne par 6,4 °C au Québec, alors que la séquence s’arrête un jour plus tôt au sud de la province, pour une anomalie moyenne de 6,0 °C. Le 11, la masse d’air chaud qui fait son entrée laisse de 10 à 25 mm de pluie par endroits au sud de la province, le maximum touchant de nouveau la Capitale-Nationale, alors qu’au nord du Lac-Saint-Jean et en Gaspésie, les précipitations sont davantage solides et à hauteur de 10 à 20 cm, le maximum affectant aussi de nouveau la Côte-Nord. Cette masse d’air chaud entre avec fracas et s’accompagne de rafales de vent de 70 à 100 km/h à de nombreux endroits. Au sud de la province, on se retrouve 9,9 °C au-delà la normale en moyenne le 13, quinzième plus forte anomalie de l’année. Près de 70 records quotidiens de chaleur sont battus du 11 au 13, avec des maximums quotidiens atteignant jusqu’à 15,6 °C en Montérégie (Granby).

Les 16 et 17 décembre sont les jours les plus doux de ce mois, avec une température moyenne de -0,5 °C au sud de la province le 16 et de -4,0 °C à l’échelle du Québec le 17. Ces températures sont respectivement 10,7 et 11,1 °C plus douces que la normale, soit les anomalies moyennes les plus élevées de ce mois et les dixième et douzième plus fortes de l’année. Près d’une centaine de records quotidiens de chaleur sont battus le 16, avec des maximums quotidiens atteignant jusqu’à 17,6 °C en Montérégie (Ormstown). Signe de la chaleur qui affecte aussi le nord de la province, de 10 à 20 mm de pluie tombent sur le secteur de la Grande Rivière le 16, de même que sur la Côte-Nord et la Gaspésie. Ce sont les dernières précipitations liquides de ce mois, ce qui ouvre la porte à un Noël blanc, alors que de 5 à 15 cm de neige blanchissent le sol découvert de l’extrême sud le 18, à Gatineau, à Montréal, en Montérégie, au Centre-du-Québec, en Estrie et en Chaudière-Appalaches.

Du 20 au 24 décembre, les seuls jours plus froids que la normale des trois dernières semaines de ce mois au sud de la province, par -2,6 °C, préservent le manteau neigeux pour Noël. Une tempête ajoute 35 cm de neige sur les montagnes de la Gaspésie le 22. L’anomalie moyenne atteint -6,6 °C au sud de la province le 23, la cinquième plus faible de l’année, alors que la veille de Noël (le 24) est 4,0 °C plus froide que la normale au sud de la province, mais 0,6 °C plus douce que celle-ci à l’échelle du Québec.

Le 25 décembre, un Noël 4,7 °C plus doux que la normale marque le début d’une dernière semaine en 2021 plus douce de 5,3 °C que la normale à l’échelle du Québec (0,9 et 3,3 °C au sud de la province).

Le 31 décembre, l’année 2021 se termine sur une anomalie moyenne de 7,0 °C à l’échelle du Québec (7,2 °C au sud).

2021 : deuxième année la plus chaude des cent dernières années au Québec

Une seule des cent dernières années a été plus chaude que 2021 : 2010, par 0,8 °C à l’échelle du Québec. 2021 a surpassé de 0,2 °C la marque pré-2010 (2006) et de 2,5 °C la normale (1981-2020). Le total de pluie moyen a été sous la normale au sud de la province (657 mm, -62 mm) et à l’échelle du Québec (527 mm, -23 mm) et encore davantage dans Charlevoix (Petite-Rivière-Saint-François, -315 mm) et en Beauce (Saint-Prosper, -320 mm). La Gaspésie et la Côte-Nord ont été les seules régions à recevoir plus de pluie que la normale en 2021 (Cap-des-Rosiers, +445 mm). La Basse-Côte-Nord a aussi été le seul secteur ayant reçu plus de neige que la normale (Baie-Johan-Beetz, +75 cm), alors que le total de neige moyen a aussi été sous la normale autant au sud de la province (201 cm, -63 cm) qu’à l’échelle du Québec (209 cm, -52 cm). Pour plus d’information, surveillez la parution prochaine des faits saillants de l’année 2021.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Neige au sol (cm) Valeurs observées
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
Neige au sol (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification

Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec

Décembre 2021 Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
(réf. 1981-2010)
Température maximale (°C) -8,1 2,3 Chaud
Température moyenne (°C) -12,1 2,5 Chaud
Température minimale (°C) -16,2 2,7 Chaud


Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile