Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Liste des espèces floristiques désignées menacées ou vulnérables ou susceptibles de l’être

Toutes les espèces floristiques ou fauniques possèdent leurs propres caractéristiques et sont importantes, que ce soit pour leur valeur écologique, scientifique, alimentaire, économique, médicinale, culturelle ou sociale. Avec la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables, le gouvernement québécois s'est engagé à garantir la sauvegarde de l'ensemble de la diversité génétique du Québec.

À ce jour, 78 espèces de la flore ont été légalement désignées menacées ou vulnérables au Québec. Ces espèces sont identifiées dans le Règlement sur les espèces floristiques menacées ou vulnérables et leurs habitats. De plus, 246 plantes vasculaires et 187 plantes invasculaires (bryophytes) sont considérées comme étant susceptibles d'être désignées menacées ou vulnérables.

Espèces floristiques menacées (57)
Une espèce est menacée lorsque sa disparition est appréhendée.

Liste des espèces floristiques menacées (PDF, 18 ko)

Espèces floristiques vulnérables (12)
Une espèce est vulnérable lorsque sa survie est précaire même si sa disparition n’est pas appréhendée.

Liste des espèces floristiques vulnérables (PDF, 27 ko)

* Malgré les interdictions prévues à l’article 16 de la Loi, une personne peut posséder hors de son milieu naturel ou récolter à des fins de consommation personnelle, une quantité n’excédant pas annuellement 200 grammes de toute partie d’ail des bois ou un maximum de 50 bulbes ou de 50 plants.

Espèces floristiques vulnérables à la récolte (9)
Une espèce est considérée comme vulnérable à la récolte lorsque la cueillette exerce une pression pour sa survie en raison de sa valeur commerciale sur les marchés de l’alimentation et de l’horticulture.

Liste des espèces floristiques vulnérables à la récolte (PDF, 18 ko)

 

 

 

 

Le saviez-vous?

Ces neuf plantes vulnérables à la récolte ne sont pas suivies par le Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec en raison de leur fréquence élevée au Québec.

Les interdictions générales prévues à l’article 16 de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables ne s’appliquent pas de façon intégrale à ces neuf espèces. Elles visent uniquement la récolte de plus de cinq spécimens entiers et le commerce de tout spécimen récolté dans des populations sauvages (parties aériennes ou souterraines). L’objectif de cette restriction est de réduire la pression de récolte sur ces espèces pour éviter un effondrement de leurs populations et assurer leur maintien dans le temps.

À consulter:

Espèces floristiques susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables - Mise à jour : février 2020
Une espèce est susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable lorsque l’information disponible permet de croire qu’elle est à risque et qu’elle requiert une attention particulière. La liste de ces espèces est déterminée par un arrêté ministériel publié à la Gazette officielle du Québec.

Le saviez-vous?

Tout comme les espèces désignées, les espèces susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables sont suivies par le Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec. Pour en savoir plus, consultez la page Données sur les espèces en situation précaire.

Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile