Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

Programme Climat municipalités – Phase 2 - Près de 620 000 $ pour favoriser l’autonomie alimentaire en Haute-Gaspésie

Sainte-Anne-des-Monts, le 20 octobre 2020 – La municipalité régionale de comté (MRC) de La Haute-Gaspésie concrétisera un projet d’infrastructures collectives pour soutenir l’autonomie alimentaire sur son territoire grâce à une aide financière de 619 000 $ accordée par le gouvernement du Québec dans le cadre du programme Climat municipalités – Phase 2.

C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Mme Marie-Eve Proulx, au nom du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette.

Dépendantes de l’approvisionnement extérieur en raison d’une faible production alimentaire locale, les communautés de la Haute-Gaspésie sont également sujettes à des coupures d’approvisionnement liées à l’érosion et à la submersion du seul accès routier les reliant au reste du Québec. Afin d’assurer une plus grande sécurité alimentaire sur son territoire, la MRC implantera le LAB - Nourrir notre monde (LAB-NNM), un projet qui vise à mettre en place des infrastructures collectives qui encourageront l’agriculture à petite échelle et soutiendront la résilience locale.

Le LAB-NNM prévoit notamment la création d’infrastructures communes telles qu’un caveau, une serre passive et un poulailler mobile, ainsi que la production sur de petites parcelles et la remise en culture de terres en friche. À cela s’ajoutera la production de capsules vidéo qui permettront le transfert de l’expertise acquise aux autres régions.

En fournissant aux communautés de la Haute-Gaspésie de meilleurs moyens de production, de transformation et de distribution alimentaires, le projet les mettra davantage à l’abri des coupures d’approvisionnement et des fluctuations du prix des denrées associées aux changements climatiques. Cette initiative de la MRC de La Haute-Gaspésie fait partie des projets sélectionnés dans le cadre du second appel à projets de Climat municipalités – Phase 2, qui soutient les projets pilotes de lutte contre les changements climatiques.
 
Citations : 

« Les municipalités jouent un rôle clé dans l’adaptation des communautés aux changements climatiques. Bien au fait des enjeux propres à leur territoire, elles sont en mesure de proposer des solutions qui soutiendront adéquatement leur transition vers un mode de vie durable. En optimisant son système alimentaire local, la MRC de La Haute-Gaspésie augmentera la résilience et l’autonomie alimentaire de sa population. Bravo pour cette initiative pleine de vision! »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval

« S’alimenter de produits locaux à proximité représente un enjeu particulièrement rassembleur en Gaspésie. En lançant un projet local comme celui-ci, on encourage les citoyens à prendre part et à s’approprier ce secteur d’importance. On contribue non seulement à renforcer l’autonomie alimentaire de la région, mais on permet de dynamiser les collectivités du territoire. Je tiens à féliciter la MRC de la Haute-Gaspésie pour ce projet collectif novateur. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la GaspésieÎles-de-la-Madeleine

« J’aimerais tout d’abord remercier notre gouvernement pour sa contribution exceptionnelle à la réalisation de notre projet ici en Haute-Gaspésie. Vous savez, la crise engendrée par la COVID-19 fera assurément évoluer les pratiques en agriculture tout comme les changements climatiques. Il faut se tourner vers une agriculture de proximité et favoriser les petites fermes cultivant des produits diversifiés. En se donnant les outils nécessaires au développement de celles-ci ont fait un choix gagnant. »

Allen Cormier, préfet de la MRC de La Haute-Gaspésie

Faits saillants : 
  • Climat municipalités – Phase 2 est un programme découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques qui vise à soutenir le passage à l’action des municipalités dans la lutte contre les changements climatiques. Il comporte deux volets :
  • Volet 1 – Soutien à la préparation de projets de lutte contre les changements climatiques (analyses et études);
  • Volet 2 – Soutien aux projets pilotes de lutte contre les changements climatiques.
  • Le volet 2 du programme bénéficie d’une enveloppe globale de 35 M$ provenant du Fonds vert. Le financement maximal offert par projet pilote est de 1 M$.
  • Le projet LAB – Nourrir notre monde a obtenu une subvention de 619 000 $ sur un coût total de 800 000 $.
Liens connexes : 
– 30 –

SOURCES :

Geneviève Richard
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval
Tél. : 418 952-6352
Lanie Dufour
Attachée de presse
Cabinet de la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Tél. : 418 691-5650

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile