Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section eau

Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL)

Pourquoi mesurer la transparence de l’eau régulièrement?

  • La transparence est l’un des indicateurs de l’état de santé des lacs. Généralement, plus une eau est transparente, meilleure est sa qualité.
  • La transparence est le seul indicateur qui est suivi tous les ans dans le cadre du RSVL. Une diminution de la transparence au fil des ans pourrait indiquer une détérioration de la qualité de l’eau.
  • La transparence de certains lacs est pratiquement stable alors qu’elle fluctue de plusieurs mètres dans d’autres lacs.
  • La transparence est influencée par :
    • les conditions météorologiques (pluie, vent, etc.);
    • les algues en suspension;  
    • les particules en suspension;
    • la présence de matières organiques dissoutes responsables de la couleur de l’eau.
  • Plus la transparence d’un lac varie, plus il faut la mesurer souvent pour obtenir une information valable. L’objectif à atteindre est de prendre une mesure toutes les deux semaines de juin à octobre (dix mesures).

Voici une échelle de performance qui qualifie l’estimation de la transparence moyenne obtenue en fonction du nombre de mesures prises de juin à octobre.

Si vous vous référez à la figure ci-dessus, le nombre de mesures prises annuellement sur votre lac est-il suffisant pour obtenir une bonne estimation de la transparence moyenne?

Une bonne estimation permet de détecter et de mettre en évidence une amélioration ou une détérioration de la transparence moyenne au fil des ans. Au contraire, une mauvaise estimation est peu utile et ne permet pas de détecter les changements.

Le nombre de mesures est important mais leur qualité l’est tout autant. Comment prendre de bonnes mesures?

  • Respecter la période de suivi (de juin à octobre).
  • Étaler la prise des mesures sur toute la période de suivi.
  • Aller toujours à l’emplacement précis de la station.
  • Suivre la méthode de mesure décrite dans le protocole.
  • Prendre les mesures entre 10 heures du matin et 3 heures de l’après-midi.
  • Choisir de bonnes conditions météo (peu de vent et sans pluie).
  • Porter des lentilles ou des verres correcteurs au besoin.
  • Retirer ses lunettes fumées.
  • Se placer dos au soleil.
  • Si plusieurs volontaires sont impliqués, prévoir une sortie de groupe en début de saison pour s’assurer que le protocole est suivi et que les mesures prises par chacun sont semblables.

Retour - Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL)

Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile