Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Capteurs de la qualité de l’air

Le Réseau de surveillance de la qualité de l’air du Québec (RSQAQ) permet au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques d’assurer la surveillance de la qualité de l’air ambiant. Les données recueillies à l’aide des appareils certifiés du Ministère peuvent ensuite être comparées avec les différentes normes québécoises, canadiennes et internationales. Elles sont également utilisées pour la diffusion en temps réel de l’indice de la qualité de l’air (IQA).

Les capteurs de la qualité de l’air sont de nouveaux appareils petits et faciles à utiliser pour mesurer la qualité de l‘air. Il est facile de s’en procurer en ligne et à faible coût. Ils permettent à tous de suivre la qualité de l’air. N’étant pas certifiés, ces appareils n’ont toutefois pas la précision et la fiabilité des appareils utilisés par le Ministère. Les données obtenues par les capteurs donnent un aperçu de la qualité de l’air, alors que les appareils du Ministère permettent d’avoir des mesures exactes et précises, comparables à celles des autres appareils certifiés.

Le réseau du Ministère est déployé à travers le Québec de façon à optimiser la couverture du suivi de la qualité de l’air. Ces appareils sont coûteux à opérer et nécessitent un entretien complexe, notamment en ce qui concerne l’étalonnage et l’évaluation sur le site (audit). De plus, une équipe effectue régulièrement la validation des données.

Distinction entre les capteurs et les appareils certifiés

Plusieurs différences existent entre les capteurs et les appareils certifiés tels que ceux déployés dans le réseau du Ministère. Le tableau ci-dessous présente certaines de ces différences.

Caractéristique Appareils certifiés du Ministère Capteurs
Dimension de l’appareil Volumineux Compacts
Masse Entre 5,4 kg et 37,2 kg Entre 0,50 kg et 3 kg
Coût d’achat Entre 15 000 $ et 30 000 $ Entre 100 $ et 1 500 $
Installation Complexe, doit être réalisée par un technicien spécialisé Rapide, de type « brancher et utiliser »
Accès aux données
  • Téléchargement possible sur le site du Ministère ou sur demande via Info-Air
  • Conservation possible des données dans un espace nuagique
  • Accès via des applications Wi-Fi
Entretien Suivis fréquents selon les instructions du fabricant et un programme d’assurance et de contrôle de la qualité, par un technicien spécialisé Aucun
Durée de vie Plus de 10 ans De 1 à 2 ans
Qualité des données Exactes et précises Variables en fonction de l’âge de l’appareil et des conditions météorologiques
Utilisations
  • Évaluer l’exposition aux contaminants pour l’ensemble de la population
  • Mesurer de façon représentative la qualité de l'air et suivre son évolution à long terme Diffuser l’information à la population (rapports, indice de la qualité de l’airCet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. [IQA], etc.)
  • Soutenir les programmes de prévision de la qualité de l’air (Info-SmogCet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.)
  • Appuyer la règlementation et évaluer la portée des stratégies et des politiques concernant la qualité de l'atmosphère
  • Évaluer l’exposition personnelle aux contaminants
  • Évaluer la variabilité de la qualité de l’air d’un territoire (déploiement facile)
  • Identifier certaines sources de contamination
  • Éduquer la population à certaines problématiques liées à la qualité de l’air
  • Soutenir des initiatives de science citoyenne

Le Ministère a une équipe spécialisée pour l’installation et l’entretien des appareils certifiés ainsi que pour la validation, l’analyse et l’interprétation des données recueillies. Un laboratoire accrédité et un programme d’assurance et de contrôle de la qualité assurent le respect des standards les plus élevés en matière de fiabilité des données.

Haut

Obligation des municipalités concernant le suivi de la qualité de l’air

La Loi sur la qualité de l’environnementCet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. confère au Ministère la responsabilité de mesurer la qualité de l’air sur tout le territoire du Québec. Toute municipalité qui désire implanter sur son territoire des postes de détection ou un système d’alerte de la pollution de l’atmosphère doit au préalable obtenir l’autorisation du ministre.

Pour en savoir plus sur les capteurs

Guide des capteurs de l’U.S. EPA :

Guide de la République française :

Pour en savoir plus sur le suivi de la qualité de l’air au Québec

PIÉVAL - Qu'est-ce que c'est?

 


Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2021