Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 65 M$ pour agrandir les installations de biométhanisation de la SÉMECS à Varennes

Varennes (Québec), 16 mai 2022 – Le ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, l’honorable Steven Guilbeault, au nom du ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Dominic LeBlanc, ainsi que le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, monsieur Benoit Charette, sont heureux d’annoncer un financement conjoint pour agrandir les installations de biométhanisation appartenant à la Société d’économie mixte de l’est de la couronne sud (SÉMECS). Ces installations sont situées dans le parc industriel Novoparc de Varennes, en Montérégie.
 
Ce projet de près de 100 M$ profitera d’un investissement gouvernemental conjoint maximal de 65 178 887 $. Le gouvernement du Canada versera jusqu’à 25 200 000 $ provenant du volet « Infrastructure verte » du Programme d’infrastructure Investir dans le Canada (PIIC), pour l’agrandissement de l’usine de traitement. Pour sa part, le Québec accordera 39 978 887 $ provenant du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC).
 
Les travaux, qui ont commencé de façon préliminaire à l’été 2020, permettront d’augmenter la capacité de traitement par biométhanisation des installations existantes de la SÉMECS. Ce projet d’agrandissement fait suite à la conclusion d’une entente de 20 ans avec la SÉMECS, renouvelable une fois, pour le traitement des matières organiques résiduelles provenant des municipalités de l’agglomération de Longueuil. Celle-ci comprend la ville de Longueuil et les municipalités de Boucherville, Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert. Le projet permettra de répondre à une plus forte demande du secteur ICI des MRC constituantes de la SÉMECS (La Vallée-du-Richelieu, Marguerite-D'Youville et Rouville) et à celle d’autres ICI de l’agglomération de Longueuil et de Montréal, qui feront également traiter leurs matières organiques aux installations bonifiées de la SÉMECS. La mise en exploitation complète de la nouvelle partie de l’usine est prévue en janvier 2023.
 
Les travaux comprennent, entre autres :
  • La mise en place d’une nouvelle aire de réception des matières organiques munie d’une fosse;
  • L’ajout de trois nouveaux digesteurs;
  • L’ajout d’équipements plus performants pour le traitement de l’air, de l’eau, du biogaz et du digestat;
  • La mise en place d’une plateforme de transfert du gaz à Énergir;
  • L’ajout d’un nouveau déchiqueteur.
Au terme de la cinquième année d’exploitation, l’agrandisement des installations actuelles permettra de traiter 85 000 tonnes de matières organiques de plus par année, provenant de quelque 220 000 logis occupés par près de 455 000 habitants et du secteur ICI de la région. La capacité totale des installations de la SÉMECS passera alors à 120 000 tonnes par an.

De plus, l’agrandissement des installations actuelles permettra des réductions additionnelles d’émissions de gaz à effet de serre (GES) de près de 15 000 tonnes d’équivalent CO2 par année (calculées sur la base des potentiels de réchauffement planétaire contenus dans le 4e rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat). C’est l’équivalent de quelque 4 285 voitures de moins sur les routes. Le projet d’agrandissement contribuera donc à l’amélioration du bilan carbone du Québec, où le secteur des déchets est la cinquième plus grande source de GES, selon l’Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2019 et leur évolution depuis 1990.

L’annonce d’aujourd’hui a eu lieu en présence de la députée de Verchères, Mme Suzanne Dansereau, du maire de Varennes, président de la SÉMECS et premier vice-président de l’Union des municipalités du Québec, M. Martin Damphousse, de la mairesse de Longueuil, Mme Catherine Fournier, du directeur général et secrétaire-trésorier de la MRC de Marguerite-D’Youville et directeur général de la SÉMECS, M. Sylvain Berthiaume, ainsi que d’autres élues et élus concernés.

Citations
 
« Notre gouvernement reconnaît qu’il est urgent d’agir pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et freiner les changements climatiques. Le projet que nous annonçons aujourd’hui va en ce sens. Grâce à ce projet, les municipalités environnantes pourront réduire une plus grande quantité de matières organiques de façon plus efficace et plus saine. Cela favorisera tant l’économie verte que le développement durable. Bravo à tous les partenaires qui continuent de collaborer à la réalisation d’un projet aussi important pour notre environnement et notre avenir! »
 
L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, au nom de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités
 
« La Stratégie de valorisation de la matière organique vise à valoriser au moins 70 % de ces matières d’ici 2030. La première étape pour y arriver est très certainement la mise en place des infrastructures de traitement nécessaires. Avec l’agrandissement de son usine de biométhanisation de Varennes, soutenu en grande partie par le gouvernement du Québec, la SÉMECS pourra mieux gérer les matières résiduelles des communautés environnantes, tout en participant à l’essor de l’économie verte. Je félicite les gestionnaires de la SÉMECS et tous les élus qui la soutiennent! »
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval
 
« Avec cette belle infrastructure verte, la SÉMECS a réussi à détourner de l’enfouissement des tonnes de matières organiques de ses municipalités membres en les transformant en biogaz. Si bien que d’autres municipalités ont voulu utiliser ses services et qu’aujourd’hui, nous sommes là pour souligner l’agrandissement du site, qui va permettre de réduire encore plus les émissions de gaz à effet de serre de la région, produire davantage d’amendements de sol organique et fournir du biométhane et encore plus de biogaz. L’usine va pouvoir recevoir, dès l’an prochain si tout va bien, encore plus de matières organiques résiduelles. C’est une excellente nouvelle! »
 
Suzanne Dansereau, députée de Verchères
 
« À la suite du succès sans précédent de la première phase de ce projet d’envergure, nous sommes choyés et honorés d’accueillir l’agglomération de Longueuil à l’issue de la deuxième phase des travaux, qui seront achevés d’ici 2023. Je tiens à remercier nos partenaires gouvernementaux sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour. Nous croyons que la SÉMECS jouera davantage un rôle clé dans la lutte contre les changements climatiques et qu’elle inspirera d’autres initiatives similaires dans un futur proche. »
 
Martin Damphousse, président de la SÉMECS, préfet de la MRC de Marguerite-D’Youville et maire de Varennes
 
« Cette aide financière nous permet aujourd’hui de franchir un pas de plus vers une transition écologique et durable de nos villes. L’augmentation de la capacité de traitement de l’usine de biométhanisation de la SÉMECS permettra de détourner de l’enfouissement plusieurs dizaines de milliers de tonnes de matières organiques tout en réduisant l’empreinte carbone de nos territoires. Je tiens ainsi à remercier le ministre de l’Environnement et du Changement climatique du gouvernement du Canada, M. Steven Guilbeault, ainsi que le ministre de l’Environnement du gouvernement du Québec, M. Benoit Charette, pour cet important investissement. »
 
Catherine Fournier, mairesse de la Ville de Longueuil
 
Faits saillants :
 
Digestat
  • À la cinquième année d’exploitation, les installations dans leur ensemble produiront de 30 000 à 35 000 tonnes de digestat, dont 18 729 tonnes par an seront attribuables à leur l’agrandissement. Un groupe d’agriculteurs locaux, qui fournit notamment des matières organiques du secteur agricole servant à la production de l’énergie de la distillerie voisine Greenfield Global, recevra le digestat généré par les installations de la SÉMECS. Ce digestat sera utilisé comme amendement de sol organique.
Biométhane
  • Le projet d’agrandissement prévoit la production de 4 millions de mètres cubes de biométhane par année, qui seront épurés et injectés dans le réseau gazier d’Énergir. De même, 1,4 million de mètres cubes supplémentaires de biogaz généré sera envoyé à la distillerie voisine Greenfield Global afin de réduire sa consommation de gaz naturel.
Promoteur
  • La SÉMECS est une société d’économie mixte issue d’un partenariat entre les MRC de La Vallée-du-Richelieu, Marguerite-D’Youville et Rouville, et Biogaz EG, propriété de Greenfield Global. Elle a pour mission de traiter les matières organiques afin de produire une énergie renouvelable, de diminuer les quantités de matières organiques envoyées à l’enfouissement et de diminuer les GES.
Liens connexes :
 
Investissements fédéraux dans les projets d’infrastructure au Québec :
www.infrastructure.gc.ca/investments-2002-investissements/qc-fra.html.
 
Pour s’informer sur les divers projets de biométhanisation et de compostage soutenus par le gouvernement du Québec :
www.environnement.gouv.qc.ca/programmes/biomethanisation/liste-projets.htm.
 
Site Web de la SÉMECS : www.semecs.ca.
 
– 30 –

SOURCES :

Jean-Sébastien Comeau
Attaché de presse et conseiller en communications
Cabinet de l’honorable Dominic LeBlanc
Ministre des Affaires intergouvernementales,
de l’Infrastructure et des Collectivités
Jean-Sebastien.Comeau@iga-aig.gc.ca
Tél. : 343 574-8116

Dominic Gauthier
Conseiller en communications
MRC de Marguerite-D’Youville
Tél. : 450 583-3301, poste 327
 
Rosalie Tremblay-Cloutier
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques,
ministre responsable de la Lutte
contre le racisme et ministre responsable
de la région de Laval
Tél. : 438 777-3777
 
Camille Desrosiers-Laferrière
Attachée de presse
Cabinet de la mairesse de la Ville de Longueuil
Tél. : 514 653-3786

INFORMATION :

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613 960-9251
Sans frais : 1 877 250-7154
Courriel : media-medias@infc.gc.ca
 
Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

Dominic Gauthier
Conseiller en communications
MRC de Marguerite-D’Youville
Tél. : 450 583-3301, poste 327
 

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile