Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Le gouvernement du Québec renforce son soutien à la candidature de l’île d’Anticosti à titre de site du patrimoine mondial de l’UNESCO

Port-Menier, le 22 juin 2018. – Le gouvernement du Québec renforce le soutien qu’il apportait déjà à la candidature de l’île d’Anticosti à titre de site figurant sur la Liste du patrimoine mondial dressée par l’UNESCO. Sa contribution permettra à la Municipalité de L’Île-d’Anticosti de préparer le dossier de candidature qu’elle prévoit présenter en février 2021 au Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le gouvernement du Québec attribue une subvention de 400 000 $ à la Municipalité pour la soutenir dans la préparation du dossier d’inscription à l’UNESCO et pour soutenir les comités qui devront démontrer le caractère exceptionnel du site dans le monde de même que sa protection et sa gestion adéquates.

Par ailleurs, le bureau du premier ministre a décidé de mettre sur pied le Comité interministériel pour l’inscription d’Anticosti au patrimoine mondial (CIAPM). Ce comité aura le mandat de coordonner les actions gouvernementales dans le cadre du montage du dossier de candidature de façon à respecter l’échéance fixée.

Le CIAPM travaillera principalement à mettre en place les mesures adéquates de protection, de conservation et de gestion préalables à l’inscription de l’île d’Anticosti au patrimoine mondial de l’UNESCO. En effet, les sites du patrimoine mondial doivent faire l’objet de mesures qui permettent de protéger la valeur unique de ces hauts lieux de grande richesse. Il devra notamment créer, en collaboration avec la Municipalité, une table de concertation et de consultation qui devra représenter les parties prenantes lors de décisions importantes.

Ce comité pourra mandater d’autres comités de travail afin de faire progresser des dossiers particuliers. Coordonné par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, le CIAPM sera composé de représentants de sept autres ministères et organismes.

C’est ce qu’a fait savoir aujourd’hui la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, dans le cadre du Forum du futur de l’Île d’Anticosti organisé par la municipalité du même nom.

 

Citation :

« Secret trop bien gardé du grand public, l’île d’Anticosti constitue le meilleur laboratoire naturel du monde pour l’étude des fossiles et autres témoins géologiques issus de la première extinction de masse du vivant, il y a près de 445 millions d’années. Elle recèle également un patrimoine naturel et culturel de grande valeur. Félicitations à la Municipalité de L’Île-d’Anticosti et à toute sa population, de travailler à faire reconnaître la valeur universelle exceptionnelle de l’île. Vous pouvez compter sur le gouvernement du Québec pour vous appuyer. C’est en additionnant des actions concrètes telles que celles-ci que nous parviendrons, ensemble, à protéger et à mettre en valeur la biodiversité du territoire québécois et à assurer une meilleure qualité de vie à nos enfants. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

 

Faits saillants :

  • À titre de propriétaire foncier, le gouvernement du Québec a accordé, le 25 janvier 2017, son consentement au dépôt du dossier de l'île d'Anticosti en vue de son inscription sur la Liste indicative des sites du patrimoine mondial au Canada. De plus, le 28 juillet 2017, il a annoncé la fin de l’exploration et de l’exploitation pétrolière et gazière sur l’île.Il s’agissait d’un signal clair de la volonté du gouvernement de vouer le territoire de l’île d’Anticosti au développement d’une économie verte et sobre en carbone.
  • En décembre 2017, le gouvernement du Canada avait inscrit l’île d’Anticosti sur la Liste indicative des sites du patrimoine mondial au Canada. Il s’agissait d’une étape importante vers la reconnaissance mondiale de ce site exceptionnel.
  • Lorsque l’île d’Anticosti sera sélectionnée à titre de site du patrimoine mondial, elle se retrouvera notamment aux côtés du Parc national de Miguasha dans la péninsule gaspésienne, inscrit en 1999, et de l’Arrondissement historique du Vieux-Québec, inscrit en 1985, les deux seuls sites québécois à y figurer.

 

Liens connexes :

Pour prendre connaissance des critères de sélection appliqués par l’UNESCO : http://whc.unesco.org/fr/criteres/
Pour prendre connaissance de la liste des aires protégées au Québec : http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/biodiversite/aires_protegees/registre

 

- 30 –

SOURCE :

Julien Marcotte
Attaché de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018