Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

Québec respecte son engagement et réussit à protéger 17 % de son territoire terrestre et d’eau douce

Québec, le 17 décembre 2020. – C’est avec fierté que le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, a annoncé que le gouvernement du Québec a atteint la cible de protection de 17 % de son territoire terrestre et d’eau douce avant la fin de 2020, tel qu’il s’y était engagé.

La désignation toute récente de 34 réserves de territoire aux fins d’aire protégée (RTFAP), totalisant 12 647 km2 et correspondant à 0,84 % du territoire, s’ajoutant à d’autres désignations récentes, permet de protéger de nouvelles aires de plus de 96 000 km2. Au total, représentant 17,03 % du territoire québécois, 257 528 km2 seront protégés.

Comme la plupart des ajouts récents faits par le gouvernement, la désignation à titre de RTFAP des 34 territoires additionnels proposés permettra d’assurer la protection de ces territoires jusqu’à ce qu’un statut légal de protection, visant à conserver à perpétuité des éléments représentatifs de la biodiversité et des écosystèmes du Québec, puisse leur être accordé en vertu de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel ou d’une autre loi. De façon générale, ces territoires devraient, à terme, constituer des réserves de biodiversité. 

À noter que l’atteinte de la cible en milieu terrestre et d’eau douce s’appuie également sur l’engagement gouvernemental de protéger l’entièreté de l’île d’Anticosti dans le cadre de son inscription comme site du patrimoine naturel de l’UNESCO.
  
Pierre angulaire de toute stratégie nationale de conservation de la biodiversité, la création d’aires protégées contribue de façon exceptionnelle au maintien de la diversité des espèces, des écosystèmes et des ressources génétiques sauvages ainsi qu’à l’atteinte d’objectifs de développement durable et d’aménagement durable des forêts.
 
Citations :

« Depuis deux ans, nous avons investi des efforts sans précédent afin de protéger des territoires exceptionnels du Québec, si bien que nous pouvons annoncer aujourd’hui que nous avons constitué un réseau d’aires protégées à la hauteur des ambitions internationales. La superficie totale protégée au Québec est désormais plus grande que le Royaume-Uni! C’est une excellente nouvelle, d’autant plus que nous sommes parmi les premiers au Canada à y parvenir. Avec les 45 M$ additionnels que nous allons consacrer sur trois ans à des partenariats dans le sud du Québec, et forts du nouveau cadre que devrait nous fournir l’adoption du projet de loi n46, nous sommes bien outillés pour accueillir la nouvelle décennie avec confiance! »
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval
 
« Le Québec peut être fier d'avoir un réseau d'aires protégées efficace, qui respecte les engagements internationaux et qui offre une prévisibilité accrue en matière de développement socioéconomique. La précieuse collaboration des partenaires, notamment le Grand Conseil de la nation crie avec qui nous avons atteint la cible de 20 % en Eeyou Istchee Baie-James, constitue un important facteur de succès de cet important exercice assurément complexe. Somme toute, le résultat est à l’image du développement que souhaitent les Québécois, soit un développement équilibré qui assure la protection de la biodiversité tout en maximisant la préservation et la valorisation des potentiels économiques. Le Québec démontre ainsi au monde son leadership, son pragmatisme en matière de développement durable et son environnement d’affaires performant, maintenant plus prévisible. »

Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

« C’est le fruit d’une longue collaboration entre mon ministère et ceux de mes collègues Benoit Charette et Jonatan Julien qui a permis d’identifier ces territoires et d’atteindre les cibles gouvernementales. La recherche de ces territoires a été animée par la protection de la biodiversité, dont la faune. Nous nous sommes assurés de créer une synergie avec la protection du caribou forestier en identifiant des aires protégées qui contribueront à son maintien. C'est aussi avec la préoccupation de minimiser les impacts socioéconomiques sur les communautés dépendantes de la mise en valeur des forêts que mon ministère a contribué aux travaux. Je suis fier que le Québec ait pu atteindre ses cibles tout en préservant la vitalité de ses régions. »

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

Faits saillants :
 
Les aires protégées en territoire terrestre ou d’eau douce désignées depuis janvier 2019 sont les suivantes :
 
    Au 1er janvier 2019 10,65 %
Aires protégées Ajout (km2) Ajout (%) Total (%)
Réserves de biodiversité ou aquatique projetées des régions de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord et du Saguenay–Lac-Saint-Jean 742 0,05 10,70
Île d’Anticosti 7 332 0,48 11,18
Grande aire protégée des Caribous-Forestiers-
de-Manouane-Manicouagan
6 887 0,46 11,64
8 réserves de territoire
aux fins d’aire protégée (RTFAP) au Nunavik et agrandissement de 2 réserves existantes
29 784 1,97 13,61
23 RTFAP dans la région
d’Eeyou Istchee Baie-James
39 142 2,59 16,20
32 RTFAP issues du processus
de concertation régionale et autochtone
dans diverses régions du Québec
8 171 0,54 16,74
2 RTFAP en Basse-Côte-Nord 4 476 0,30 17,03
  Ajout de plus de 96 000 km2 + 6,33 % 17,03 %
 
Liens connexes :
 
Pour prendre connaissance de la liste des RTFAP nouvellement désignées :
www.environnement.gouv.qc.ca/communiques/2020/20201217-nouvelles-rtfap.pdf
 
Pour visualiser la carte des RTFAP nouvellement désignées :
www.environnement.gouv.qc.ca/communiques/2020/20201217-rtfap.pdf
 
Pour de l’information générale sur les aires protégées au Québec : www.environnement.gouv.qc.ca/biodiversite/aires_protegees/index.htm
 
– 30 –
 
 

SOURCES :

Geneviève Richard
Attachée de presse
Cabinet du ministre
de l'Environnement
et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél: 418 952-6352
Marie-Eve Thérien 
Conseillère politique aux communications 
et responsable des travaux parlementaires 
Cabinet du ministre de l’Énergie 
et des Ressources naturelles  
et ministre responsable de la région  
de la Côte-Nord  
Tél. : 418 643-7295 

Michel Vincent  
Directeur des communications  
et attaché de presse  
Cabinet du ministre   
des Forêts, de la Faune et des Parcs  
et ministre responsable de la région 
de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région  
du Nord-du-Québec  
Tél. : 418 643-7295 

INFORMATION :

Relation avec les médias
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél: 418 521-3991

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile