Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Les cyanobactéries à la baie Missisquoi

La baie Missisquoi est aux prises avec des problèmes d’eutrophisation depuis quelques décennies. L’eutrophisation se manifeste notamment par la présence d’importantes fleurs d’eau de cyanobactéries qui peuvent perturber l’équilibre écologique du milieu aquatique, détériorer son apparence et nuire aux activités récréotouristiques et socioéconomiques de la région. Certaines fleurs d’eau présentent un risque pour la santé des usagers du plan d’eau en raison de leur potentiel irritant ou toxique.

Pour développer les connaissances sur les épisodes de fleurs d’eau de cyanobactéries dans ce plan d’eau, le Ministère y a effectué des suivis. Les suivis réalisés de 2000 à 2008 puis en 2014 ont fait l’objet de diverses publications. Le rapport sur l’année 2014 présente l’état de la situation cette année-là et le compare à ceux des années 2004 à 2008.

État de situation en 2014

En 2014, le protocole d'échantillonnage a été conçu pour suivre les cyanobactéries, les cyanotoxines et les algues eucaryotes à des stations fixes.

États de situation de 2000 à 2008

Le protocole d’échantillonnage a été conçu principalement pour vérifier le respect des seuils provisoires pour la protection des usages (surtout les usages récréatifs) aux endroits où les principales fleurs d’eau et écumes ont été observées. Les échantillons ont aussi été prélevés pour documenter les conditions biologiques et physicochimiques qui existaient dans la baie Missisquoi.

Publications :

Les 2 dernières publications sont le fruit d’un partenariat entre le Ministère et le gouvernement de l’État du New South Wales en Australie.


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019