Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Programme Climat municipalités : près de 357 000 $ sont accordés afin d’augmenter l’efficacité énergétique des bâtiments aux Îles-de-la-Madeleine

Îles-de-la-Madeleine, le 9 août 2019. – Grâce à une aide financière gouvernementale maximale de 356 958 $ provenant du Fonds vert, la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine (CMIM) mènera une série d’actions pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments dans l’archipel. L’initiative fait partie des huit projets sélectionnés à l’issue d’un appel à projets lancé par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) dans le cadre du programme Climat municipalités – Phase 2. Les organismes municipaux étaient invités à proposer des projets pilotes visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) ou l’adaptation aux changements climatiques par l’expérimentation de solutions techniques ou sociales dans leur milieu.  

Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, s’est déplacé spécialement pour en faire l’annonce ce vendredi, en compagnie du maire et président de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, M. Jonathan Lapierre. 

La totalité de l'électricité aux Îles-de-la-Madeleine est produite à partir du mazout, une ressource non renouvelable et émettrice de GES. L’utilisation efficace de l’énergie dans les bâtiments existants et futurs est un des moyens de réduire la consommation d’énergie, et donc celle des hydrocarbures, aux Îles-de-la-Madeleine. Dans le cadre de son projet pilote, la CMIM concevra différents outils de sensibilisation (accompagnement, visites, conférences, trousses d’économie d’eau potable, etc.) qui serviront à démontrer aux citoyens les gains que peut représenter la rénovation écoénergétique. Par ailleurs, la CMIM offrira à ses citoyens des conseils sur l’adaptation de leurs résidences aux impacts des changements climatiques. 

Notons que le projet, auquel participent également Écobâtiment, le Comité zone d’intervention prioritaire (ZIP) des Îles-de-la-Madeleine, Attention fragÎles et Écohabitation, s’inscrit dans les priorités de la Stratégie énergétique 2017-2025 de la CMIM et de son plan d’action 2017-2020. 

Citations : 

« Les municipalités sont fortement touchées par les changements climatiques, mais elles sont aussi bien placées pour agir. Elles ont un impact direct sur de nombreux secteurs à fortes émissions de gaz à effet de serre et sur les habitudes de vie des populations locales. Elles connaissent bien les enjeux de leur territoire, ce qui leur permet, notamment, d’y instaurer différentes mesures d’adaptation. Le programme Climat municipalités permet aux organismes municipaux de mettre en œuvre des projets inspirants et reproductibles pouvant renforcer dès maintenant la résilience des collectivités et la transition du Québec vers une économie sobre en carbone. Je félicite la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine pour la qualité de son projet. » 

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques 


« Les Îles-de-la-Madeleine font face à des défis énergétiques importants, et l’une des meilleures façons de réduire leur dépendance aux énergies fossiles et leurs émissions de GES est de miser sur l'efficacité énergétique. Le projet prévoit donc un ensemble d’actions qui pourront servir de modèles à d’autres municipalités du Québec. Nous sommes très fiers de soutenir un projet aussi structurant. La démarche de mobilisation que souhaite créer la CMIM avec les résidents autour de l’enjeu énergétique est un modèle qui pourra faire école pour le reste du Québec afin de mieux impliquer les communautés dans la lutte contre les changements climatiques. » 

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 


« La Communauté maritime a fait preuve de leadership lors de l’adoption de la Stratégie énergétique territoriale des Îles-de-la-Madeleine, il y a deux ans, et le projet Bâtiments durables fait partie de nos efforts pour diminuer notre empreinte énergétique et favoriser un développement économique durable pour les citoyens de l’archipel. D’une part, cette initiative nous permettra de favoriser l’adoption de gestes positifs pour l’environnement en outillant et sensibilisant les gens des Îles pour qu’ils puissent mettre en place, dans leur habitation, des mesures d’efficacité énergétique. Trois projets-pilotes seront graduellement mis en place dans les prochains mois pour appuyer les citoyens de tout l’archipel dans leurs projets de construction neuve, de rénovation résidentielle ou pour rendre l’éclairage extérieur efficace et réduire la pollution lumineuse. D’autre part, la planification d’un écoquartier à Cap-aux-Meules positionnera l’archipel comme une vitrine technologique verte, en parallèle du microréseau prévu par Hydro-Québec, ce qui favorisera notre attraction et notre diversification économique. La concertation des acteurs socio-économiques et des citoyens, en cours de projet, nous permettra finalement de bonifier ces projets-pilotes et de préparer les prochaines phases de la transition énergétique de notre archipel. Nous sommes heureux et fiers de l’appui du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à ce projet qui contribuera au développement de bâtiments plus verts et plus résilients, au bénéfice de tous. » 

Jonathan Lapierre, maire et président de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine 


Faits saillants : 

  • Climat municipalités – Phase 2 est un programme découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques qui vise à soutenir le passage à l’action des municipalités dans la lutte contre les changements climatiques. Il comporte deux volets :
    • Volet 1 – Soutien à la préparation de projets de lutte contre les changements climatiques (analyses et études);

    • Volet 2 – Soutien aux projets pilotes de lutte contre les changements climatiques.

  • L’aide financière accordée dans le cadre du premier appel à projets du volet 2 du programmetotalise plus de 4,4 millions de dollars. Huit projets ont été acceptés.
  • Les volets 1 et 2 du programme bénéficient d’une enveloppe globale de 40 M$ provenant du Fonds vert.
  • Un deuxième appel à projets est en cours dans le cadre du volet 2 et les propositions de projets sont attendues d’ici le 20 septembre 2019. En tout, trois appels à projets sont prévus.
  • Les demandes d’aide financière au volet 1 sont reçues en continu.
  • Le programme prendra fin le 31 décembre 2020, mais les projets soutenus pourront s’échelonner au-delà de cette date.

 

Liens connexes : 

 

  - 30 –

SOURCES :

Louis-Julien Dufresne
Attaché de presse
Cabinet du ministre
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911
Courriel : louis-julien.dufresne@environnement.gouv.qc.ca

Marc Fréchette
Attaché politique
Cabinet de la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Tél. : 418 241-8841 

Nathalie Cyr
Coordonnatrice des communications
Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine
Tél. : 418 986-3100, poste 261 

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement et de la
Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991


 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019